Dépendance affective

à vos compétences très sérieuses du non moins sérieux site LinkedIn, j’ajoute celles-ci :

  • l’humilité, il en faut pour déclarer à la face du monde que l’on s’est fait larguer,
  • l’intelligence du coeur, pour comprendre le désespoir des lecteurs, lire leurs courriers désespérés et leur répondre,
  • la faculté d’adaptation, pour sortir du trou dans lequel vous plonge ce désastre,
  • l’empathie, qui vous a poussée à aider les autres,
  • la générosité, qui fait que vous êtes accessible aux lecteurs,
  • la pédagogie, car le style humoristique et caustique et la réception quotidienne d’un courrier maintenait un rythme qui, je l’avoue, me manque maintenant. Alors, je relis chaque jour un mél et ça fait du bien !

Mais ça, ça restera entre vous et les coeurs brisés que vous avez aidé à réparer.

Comme je le dis après chaque chose que je réalise sans chéri, je grandis.

J’ai passé ma mammographie annuelle (cancer du sein en 2007) seule, j’ai changé les pneus de la voiture seule, réparé le panier du lave-vaisselle seule, changé l’ampoule de la salle de bains seule et fait maints autres petits gestes que je n’aurais jamais cru être capable de réaliser.

Toutes ces choses étaient faites par chéri ou dans le cas d’un examen médical, en sa présence bienveillante. Au moment où je les faisais, je ressentais un grand moment de solitude puis, quand la chose était terminée, je réalisais que je n’avais pas besoin de lui pour en venir à bout.

Votre livre aussi m’a aidée à grandir.

Merci !

Je vous souhaite une vie pleine de charme !

Joëlle

PS : Si vous avez aimé cet article, likez 43-jours.fr et vous serez tenu au courant des nouvelles publications. Et en plus ça me fera plaisir 🙂

A propos de l’auteur

Je m’appelle Basile Bernard ! Je suis l’auteur du programme "Surmonter un rupture amoureuse" et j’ai aidé plus de 4000 personnes dans leur rupture. Voici "Surmonter une rupture amoureuse en 43 jours". On se retrouve tout de suite pour la première étape du programme.