« Change-toi les idées ! »

N’importe quelle personne en pleine souffrance amoureuse a déjà entendu ce conseil. Facile à dire, difficile à faire. Lors d’une rupture, rien n’est plus compliqué que d’interrompre le petit hamster dans sa roue qui tourne à toute allure dans votre cerveau. Rien à faire, le seul truc auquel on est capable de penser, c’est à son ex. Voici cependant quelques pistes pour se changer les idées après une rupture, dont certaines fonctionneront très bien pour vous, selon votre personnalité.

Se changer les idées après une rupture:

1/ Faites du sport

L’intérêt de l’effort soutenu, c’est qu’il mobilise votre cerveau relativement vite. En pratiquant un sport, vous bénéficiez d’un double avantage : vous envoyez à votre corps des signaux de bien-être, et vous bernez votre cerveau en le forçant à traiter d’autres informations que votre rupture.

Au plus le sport choisi est extrême, au plus votre cerveau sera mobilisé. Rien de tel que la peur de mourir (ou au moins se faire mal) pour vous divertir. Par exemple, le parachute, le parapente, l’escalade, le paintball, la plongée, le canyoning, le mountain bike de descente, etc.

2/ « Try something new »

Que vous le vouliez ou non, vous démarrez une nouvelle vie. Et quitte à bien entériner les choses, autant faire quelques changements radicaux. Vous pouvez débuter par aller chez le coiffeur, essayer des nouvelles tenues, et démarrez une nouvelle activité. Là encore, mettez vous en « danger » et ne tombez pas dans des choix convenus. Redécorez votre appart, ajoutez quelques plantes vertes, changez les rideaux, etc. Du changement, que diable !

3/ Vider sa « bucket list »

On a tous une liste de trucs qu’on remet sans cesse à plus tard en se disant qu’un jour… Et c’est le moment, vous n’avez plus d’excuse, plus personne pour vous retenir ou ne pas être d’accord. Un trekking en Islande ? Banco. La visite d’un volcan, traverser les Etats-Unis en train ? C’est parti.

Et si vous n’avez pas d’idée, fixez-vous un objectif plus simple : faire chaque jour une chose que vous n’avez jamais fait avant. Que ce soit « manger épicé » ou « dire bonjour à un inconnu », au bout d’une semaine, ce jeu deviendra très motivant.

4/ Mettre de l’ordre, faire le tri

Faire le tri dans sa vie, ça commence tout bêtement par ranger littéralement son lieu de vie. Et si vous êtes déjà un peu un.e maniaque du rangement, ressortez vos cartons d’archives, vos fringues et jetez ce dont vous ne vous servez plus.

Enfin, découvrez la philosophie polynésienne Ho’oponopono qui prêche le pardon d’une manière typiquement insulaire.

5/ Voyager

Cette suggestion est à double tranchant. Car le voyage peut se transformer en fuite. Mais rien de tel qu’un billet InterRail pour traverser l’Europe ou qu’un working visa permit pour aller visiter les pays anglo-saxons et se changer les idées après une rupture. Ne planifiez pas trop, et partez à l’aventure, ça forme la jeunesse (même lorsqu’on est vieux 🙂 )

6/ Etre près des personnes qui nous font du bien…

Certaines personnes savent écouter, d’autres savent nous divertir, d’autres encore savent nous motiver pour aller de l’avant. En fonction de ce dont vous avez besoin, les personnes qui vous font du bien ne seront pas forcément les plus proches de vous, sachez les reconnaitre. Et côtoyez-les, avec leur permission, et en n’oubliant jamais que la relation doit rester à double-sens si vous voulez conserver leur amitié à long terme.

7/ Etre près des personnes que l’on ne connait pas du tout !

Parfois, le plus simple pour arrêter de ressasser ses problèmes, c’est de ne pas en parler. Et c’est bien plus simple de ne pas en parler lorsque l’on est auprès de gens qui ne connaissent rien de vous.

8/ Donner

Le dicton dit qu’il faut savoir donner pour recevoir. En proposant vos services, vous découvrirez au travers du bénévolat une expérience enrichissante et très exaltante. Votre rapport à l’autre changera fatalement, ainsi que votre rapport à vous-même.

9/ Prendre du temps pour soi, être sûr de ce que l’on est et de ce que l’on veut.

Enfin, l’apprentissage de la solitude est une vraie bénédiction. Savoir être seul avec soi-même, entrer en soi-même est un vrai exercice. Par le biais de la méditation ou d’autres techniques, la sérénité de savoir que l’on sait qui l’on est et ce que l’on veut apporte la paix de l’esprit. Se changer les idées après une rupture, c’est bien ce que vous cherchiez, non ? 🙂

Néanmoins, si vous voulez régler le problème en profondeur au lieu de simplement « vous changer les idées », découvrez « la théorie du tabouret« 

PS : Si vous avez aimé cet article, likez 43-jours.fr et vous serez tenu au courant des nouvelles publications. Et en plus ça me fera plaisir 🙂

A propos de l’auteur

Je m’appelle Basile Bernard ! Je suis l’auteur du programme "Surmonter un rupture amoureuse" et j’ai aidé plus de 4000 personnes dans leur rupture. Voici "Surmonter une rupture amoureuse en 43 jours". On se retrouve tout de suite pour la première étape du programme.