Précédent1 sur 2
 

Comment oublier son ex ? Vaste programme… Très honnêtement, la liste des poncifs en la matière est très longue :

  1. Se changer les idées,
  2. Penser à autre chose,
  3. Une de perdue, dix de retrouvées,
  4. Faire du sport, etc.

Naturellement, le problème de tous ces « bons conseils », c’est que c’est plus facile à dire qu’à faire. Dire à quelqu’un qui souffre de sa rupture qu’il devrait penser à autre chose, c’est comme dire à quelqu’un qui se noie qu’il devrait nager en faisant des mouvements avec les bras : c’est gentil, mais ça ne sert à rien !

Mais alors, comment oublier son ex ?

Si l’on veut vraiment avoir une approche comportementaliste pour oublier son ex, on peut effectivement conseiller des activités qui mobilisent beaucoup le cerveau, soit par la complexité (le bridge, les échecs, etc.), soit par le risque ( escalade, parapente, etc.)
Mais le risque est de retrouver ses problèmes là où on les a laissés en revenant à une vie plus « normale ».

Comme je l’expliquais lors d’une conférence à une personne du public qui me posait la question, il faut chercher le problème qui est caché derrière le problème. Prenons l’exemple du deuil. Lorsqu’une personne est portée disparue pendant une longue période, ses proches se retrouvent dans une situation de plus en plus désagréable. A mesure que l’espoir s’amenuise de retrouver la personne vivante, l’espoir devient une souffrance au point qu’ils en viennent à souhaiter « retrouver le corps » pour pouvoir « faire leur deuil ».

Et ce qui se cache derrière « retrouver le corps », c’est bien sur le côté irréversible de la situation.

Dans une rupture, les choses sont « plus compliquées » dans le sens où l’on ne dépend pas d’un fait (la mort de quelqu’un) mais bien de quelque chose qui peut changer (la volonté de quelqu’un). Et ce qui empêche plus que tout quelqu’un d’oublier son ex, c’est d’imaginer que l’ex en question peut encore changer d’avis.

Quelle stratégie adopter pour oublier son ex ?

Le plus difficile, c’est de se convaincre que c’est fini. Car la rationalisation essayera de vous persuader du contraire. Cela dit, les prophéties autoréalisatrices peuvent fonctionner, à condition de se répéter suffisamment que c’est fini. Car c’est bien lorsque l’on a compris que c’est fini que l’on peut oublier son ex. Si vous croyez l’inverse et que vous attendez d’oublier votre ex pour considérer que c’est fini, vous risquez d’attendre longtemps, tel le serpent se mordant la queue…

(et si vous vous le demandez, lisez cet article sur « combien de temps ça prendra » )

Précédent1 sur 2
 

PS : Si vous avez aimé cet article, likez 43-jours.fr et vous serez tenu au courant des nouvelles publications. Et en plus ça me fera plaisir 🙂

A propos de l’auteur

Je m’appelle Basile Bernard ! Je suis l’auteur du programme "Surmonter un rupture amoureuse" et j’ai aidé plus de 4000 personnes dans leur rupture. Voici "Surmonter une rupture amoureuse en 43 jours". On se retrouve tout de suite pour la première étape du programme.